De la bonne SF qui en met plein la vue

MermaidcouvWarship2

La Science-Fiction et la fantasy sont mes deux grandes passions depuis longtemps. Ces deux grand genres ont été boudés ces derniers temps. Où sont passés les années Série B de Delcourt avec des séries chocs comme Travis, Carmen Mc Callum, Golden city dans d’autres collection Sillage, Aquablue. Les purs et durs me diront : « petit tu oublies le vrai âge d’or avec L’incal, Les métabarons, Moebius, Druillet, Bilal… Certaines séries phares sont toujours d’actualité comme Universal War avec un nouveau cycle, L’incal avec final incal 3 ou Le cycle de Cyan qui va bientôt avoir le droit à un nouvel album en septembre. Mais où sont les vraies nouveautés… la relève ?

On peut toujours dire que c’était mieux avant, sinon on reste ouvert et on attend en faisant attention de ne pas rater la pépite. Orbital, Le complexe du chimpanzé, Métronome…

Warship1

Et nous voici en 2014 avec ce qu’il ne faut pas manquer en SF :

1- Warship Jolly Roger : De la SF bien « Bad Ass » comme on les aime. Le grand retour du Space Opéra qui en met plein la vue. Coté scénario Sylvain Runberg  nous mitonne une histoire aux petits oignons.  Jon Tiberius (oui Tiberius comme James Tiberius Kurk, de Star Trek) Munro, ancien militaire devenu criminel de guerre, va s’échapper avec une équipe improvisée, de tueurs et de malfaiteurs qui peuplent la prison dans laquelle il a été enfermé. Le voilà à la tête d’une équipe de personnes toutes plus inquiétantes les une que les autres. Notre héros aura bien du fils à retordre pour faire face à l’armée galactique et faire ouvrir au gens leurs yeux sur les hommes qui les dirigent. Un joyeux cocktail d’explosions digne des grosses productions hollywoodiennes. Laissez vous embarquer à bord du Warship Jolly Roger et ouvrez grands les yeux car Miki Montllo va vous en mettre plein la vue.

Mermaid3

MermaidcouvMermaidcouvMermaidcouv32- Mermaid Project : Déjà le 3eme tome de cette série signée Léo (le papa de Aldebaran Betelgeuse, Antares…) au scénario et Fred Simon au dessin. Nous sommes dans de la science-fiction d’anticipation. Le monde à changé et les pays émergeants (Afrique), ont pris la place des grandes puissances d’aujourd’hui. Ainsi le racisme ordinaire à changé créant bon nombre de situations étranges et dérangeantes. C’est dans ce futur, qui nous fait réfléchir, que l’on retrouve l’inspecteur Romane Pennac. Elle enchaine les enquête sans intérêts jusqu’au jour où un couple vient frapper à la porte de son bureau, pour parler du décès de leur fille et d’un étrange courrier qu’ils ont reçu leur disant d’aller voir l’inspecteur Romane Pennac et d’ouvrir le cercueil de leur fille car elle n’y serait pas. Voilà comment tout commence. Chaque tome vient étoffer l’histoire et créer de l’intérêt supplémentaire pour la série. Bref un régal.

Sidar2

Sidarcouv3- Les univers de Stéfan Wul : La collection dirigée par Olivier Vatine voit deux nouveaux titres venir compléter ces adaptations. Le temple de passé et Rayons pour Sidar. Toujours aussi incroyables, les romans de Wul arrivent toujours à nous parler et nous faire réfléchir.

Avec Rayon pour Sidar, Wul voulait nous faire réfléchir sur les relations avec les colonies, le tout projeté avec des planètes et des Templecouvraces extraterrestres, l’intelligence artificielle et la vie sont également les points forts de ce récit. Emmanuel Civiello apporte, lui, une empreinte visuelle  à ce monde et ces créatures.

Le temple du passé est, je dois bien l’avouer, mon petit chouchou après Niourk. On y suit une équipe perdue dans l’espace suite à une mauvaise rencontre sur la route. Dès le début les personnage se réveillent d’un sommeil cryogénique, comme dans Alien et nous voilà dans le bain. Etienne Leroux nous livre un dessin très efficace et Hubert au scénario nous dévoile petit à petit sous forme de flash back le monde et la société d’où viennent les personnages. Voilà qui promet également de grande réflexion. Les univers de Stéphane Wul sont à lire et à méditer.

Temple3

alteregocouvSillagecouvSinon il vous reste toujours des séries qui continuent leur chemin comme Alter Ego avec le 3eme tome du second cycle, série toujours aussi prenante. Ou alors Sillage premières armes. Après Les chroniques de Sillage et Navïs, voici le nouveau spin-off de Sillage. Buchet prête son personnage et son crayon à Pierre-Mony Chan. Ce nouveau spin-off est l’occasion de retrouver la fraicheur du personnage de Navïs. Il s’agit de, comme son nom l’indique  la première mission de Navïs pour Sillage. Je trouve que depuis plusieurs tomes la série Sillage est perdue dans des histoires complexes et torturées dont on arrive pas à sortir, aussi pas d’histoire sur le long terme juste l’envie de faire vivre une bonne aventure sympa à Navïs comme dans les tome 3 et 4. Donc défi relevé pour Sillage première mission et j’espère que la série mère retrouvera cette fraicheur bientôt.

Voilà pour mon tour des série SF cru du 1er semestre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.