Lectures vagabondes…

… de fin août et début septembre 2016. Panorama rapide de mes lectures satisfaisantes. Celles qui ne l’étaient pas, je les oublie !

coquelhawkmontagemondesexarcfoganniv deconfiture maggy dalai

« Coquelicots d’Irak » apporte un éclairage intéressant sur le quotidien en Irak dans les années 60-70. Un témoignage sensible en courtes anecdotes. Cet album n’échappe pas à la comparaison récente (L’Arabe du Futur) ou lointaine (Persépolis) mais sort néanmoins son épingle du jeu par un humour discret, une analyse fine et une franchise surprenante sur sa famille.

Coquelicots d’Irak / Brigitte Findakly & Lewis Trondheim / éd.L’association

 

« Hawkwood » T.3 continue de nous plonger efficacement dans la Guerre de 100 ans au travers d’une troupe de mercenaires aguerris, au plus près de la réalité historique. Alors que « Montage » T.15 marque un peu le pas dans ses révélations et s’embrouille dans sa violence parfois gratuite. Néanmoins ce thriller sur le vol de milliers de Yens reste palpitant et addictif.

Hawkwood, mercenaire T.3 / Tommy Ohtsuka / éd. Dokidoki

Montage T.15 / Jun Watanabe / éd.Kana

 

« Mondes Obliques », suite de « Réalités Obliques » a un goût de Twilight Zone assumé. Plus noires que les précédentes, ces saynètes dépeignent un univers cynique et désespéré. L’extrême ingéniosité des situations fantastiques est à saluer.

Mondes Obliques / Clarke / éd.Le Lombard

 

« Exarcheia », grâce au retour dans un quartier d’Athènes de son enfance d’un jeune Grec, nous met face aux quotidiens de cette population. Les remous politiques, les difficultés économiques, la montée de l’extrême-droite, les aspirations libertaires, la contestation pacifique ou pas et tant d’autres. Sans oublier les petites gens, leurs amours et leurs espoirs. Très dense et très riche, cet album souffre parfois d’un manque de contextualisation et de traduction (les graffitis, les slogans, les banderoles sont en grec). Il n’en demeure pas moins une très bonne découverte de la rentrée.

Exarcheia, l’Orange amère / Dimitrios Mastoros & Nicolas Wouters / éd. Futuropolis

Les éditions du Long Bec rééditent la saga « Fog » en deux gros pavés. C’est l’occasion rêvée pour découvrir les premières œuvres de Cyril Bonin.  En pleine ère victorienne, des policiers enquêtent sur des crimes pour lesquels l’occulte et le mystère ne sont peut-être pas étrangers.

Fog T.1 / Roger Seiter & Cyril Bonin / éd. du Long Bec

Nous reviendrons prochainement plus longuement sur « L’anniversaire de Kim Jong Il« , mais sachez d’ores et déjà qu’il fait partie de nos albums coups de cœur de la rentrée.

L’Anniversaire de Kim Jong-Il / Aurélien Ducoudray & Mélanie Allag / éd. Delcourt

Il est agréable de retrouver Pascal Rabaté le temps d’un album avec un graphisme proche d’Ibicus ou Un ver dans le Fruit. En pleine débâcle,  un soldat français tente de retrouver son régiment, à son rythme paisiblement. Il n’a rien d’un déserteur mais il n’est pas suicidaire non plus. S’il n’apporte rien de neuf sur cette époque, « La Déconfiture » montre le danger bien réel de la guerre et les « trous » dans lesquels certains sont passés à côté de la menace. On espère que le deuxième tome se lira un peu moins vite…

La Déconfiture T.1 / Pascal Rabaté / éd.Futuropolis

Je suis toujours fan de cette série policière au parfum britannique cynique et réaliste qu’est « Maggy Garrisson » . Ce troisième opus conclue l’intrigue du premier tome et installe deux mini enquêtes – sur des dents et des photos ! – . Celles-ci auraient mérité peut-être un peu plus de page car leur conclusion est un peu abrupte. Cependant, la rigueur du dessin et l’humour pince-sans-rire sont toujours au rendez-vous.

Maggy Garrisson T.3 / Lewis Trondheim & Stéphane Oiry / éd.Dupuis

Gérald vous a déjà vanté les qualités du « Sixième Dalaï-lama« , il est inutile donc que je m’y attarde.

Le Sixième Dalaï-Lama » T.1 / Guo Qiang & Zaho Ze / éd.Fei

A très vite pour de prochains vagabondages !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.