Le secret de la licorne (enfin révélé)

Le quatrième et dernier tome de la saga la licorne vient de sortir.

C’est l’occasion de faire le point sur cette série incroyablement spectaculaire.

 

 

 

 

 

 

Cette histoire se déroule durant la Renaissance, alors que la médecine est en pleine révolution.

L’histoire s’axe principalement sur le personnage d’Ambroise Paré, l’un des pionniers de la médecine moderne qui travaille de temps en temps pour la police afin de résoudre des enquêtes. Mais cette fois-ci, il va mettre les pieds dans une histoire bien plus complexe qu’il n’y parait. Dans cette aventure, il découvrira l’existence des « Primordiaux » créatures merveilleuses et mythiques capables de modifier leur morphologie et qui seraient liées aux mutations du corps humain. Un bien grand mystère pour Ambroise qui croit en la médecine moderne… Mais cette espèce est menacée par la « Vermine » (sorte de bactérie contre les « Primordiaux »). Et les seuls indices qui peuvent les aider se trouvent cachés dans 6 tapisseries sur lesquelles figurent une licorne. Ils devront les déchiffrer pour que l’aventure commence…

Sur un toile de fond historique, les auteurs nous plongent dans l’une des plus grandes périodes mais également la plus mystérieuse période qu’ait connue l’humanité. Des enquêtes et des mystères cachés dans des tableaux, un univers très proche de l’imaginaire de Léonard De Vinci.

Dans leurs quêtes fantastiques, nos héros iront à Paris, Milan, Venise… Si cette histoire est aussi réussie, c’est sans aucun doute grâce au talent inégalable d’Anthony Jean, véritable virtuose, qui a su dès le premier tome développer tout cet univers graphique extrêmement riche. Nous faisant voyager (Paris, Milan, Venise…) grâce à des décors somptueux. Les couvertures des albums expriment à elles seules la magie et l’univers dans lequel nous plongent les auteurs. Que ce soit dans des ruelles parisiennes, dans des souterrains renfermant un Kraken ou bien encore en plein Carnaval de Venise, il est impossible de ne pas se laisser envoûter par le dessin d’Anthony Jean, le grand architecte de ce récit. Qui je l’espère fera encore parler de lui très vite dans une nouvelle série.

Vous l’aurez compris ce duo d’auteurs s’est bien trouvé et a su créer une histoire qui restera parmi les  classiques de la BD des années 2000. Et ce n’est certainement pas ce 4 eme et dernier tome qui me fera dire le contraire. Car il s’agit d’un véritable feu d’artifice, les auteurs nous offrent leur bouquet final.

Alors vous aussi découvrez quel mystère se cache derrière la Licorne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.