Une chevauchée dans le grand Ouest ???

Si comme moi vous trouvez que les vacances sont toujours trop courtes et que le soleil s’est fait bien rare cet été, je vous invite à découvrir cette sélection de la rentrée pour un voyage sous le soleil du grand Ouest…

-Texas Cowboys : The best wild west stories published (Bonhhomme/Trondheim) :

Voilà un BD qui sent bon le sable chaud… L’histoire nous plonge en pleine période de transformation et d’industrialisation des grandes villes, les shérifs, les cowboys et les saloons feront bientôt figure de légendes. Mais les gens de la ville aiment toujours lire les histoires des grandes légendes de l’Ouest. C’est pourquoi notre héros Harvey Drinkwater va s’immerger dans le village de Fort Worth afin de recueillir les histoires des dernière légendes de l’Ouest. Mais pour pouvoir écrire sur eux, il devra d’abord devenir l’un des leurs. Duels au soleil, vols de banque, chercheurs d’or, serpents à sonnette, cactus, attaques de train ou encore chevauchées dans des plaines désertiques, il ne manque rien à ce vrai bon western.

Il faut dire qu’avec un duo de choc, Mathieu Bonhomme le virtuose du dessin et Lewis Trondheim au scénario, il y avait peu de chance que cela soit mauvais. Lewis Trondheim nous livre une authentique histoire de western avec un regard nouveau, il nous fait découvrir une autre de ses facettes scénaristiques car vous ne pourrez pas cataloguer cet album comme étant du Trondheim. Par contre côté dessin pas d’erreur possible Mathieu Bonhomme est bien là, que ce soit dans le grand froid avec Esteban, dans un monde fantastique (Messire Guillaume) ou dans ce paysage du grand Ouest, Mathieu Bonhomme n’a pas sont pareil pour nous faire vivre une aventure. On note aussi que les petites pages de chapitre façon vieille couverture font de cet album un bel objet.

– Chère Patagonie (Jorge Gonzalez) :

Changement d’ambiance avec ce magnifique album. Je vous avais promis un voyage dans le grand Ouest, on y est toujours, mais plus au sud. La collection aire-libre a su au fur et a mesure des années dénicher les talents de demain, Gibrat, Lepage… l’année dernière ils ont créé la suprise avec Portugal de Cyril Pedrosa et au vu des ventes en magasin vous avez également apprécié ce chef d’oeuvre de la BD française. Et bien la collection revient cette fois avec un auteur des plus surprenants.

Jorge Gonzalez nous plonge en Patagonie à travers l’histoire d’une famille et ces différentes générations. Un récit tout en émotion. Mais le véritable génie de cet album ne vient pas du scénario mais de son dessin. Un découpage très audacieux. Un dessin jeté et une couleur toute en nuance de gris. Il s’agit d’une bd contemplative, on peut passer des heures à fixer chaque case. Avis aux amateurs curieux de découvrir de nouvelles choses. Si vous aimez les beaux arts et que vous avez un esprit d’artiste cet album est pour vous… Sinon passez votre chemin.

Loup de pluie (Dufaux / Pellerero) :

Retour dans l’Ouest sauvage avec la famille McDell. Cette famille est propiétaire des réseaux de chemin de fer. Tout démarre lorsqu’un indien ami du fils cadet va prendre sa defense dans un bar et tuer un homme. Bien que ce geste ne soit que pure légitime défense, les indiens et les hommes blancs ne sont pas sur le même pied d’égalité dans ces moments là… Voilà comment notre histoire commence.

Dufaux et Pellerero duo de choc nous offre la première partie de leur dyptique sans une fausse note. Une vraie merveille, le dessin y est parfait. Je ne vois pas quoi dire de plus pour vous convaincre de sauter sur cet album.

– 7 Pistoleros (Ayala/Chauvel/Sarchione) :

La collection 7 finit sa deuxième saison en beauté avec cet album. Pour rappel, les 7 detectives, l’abum précedent fait partie de nos coups de coeur de 2012. Notre histoire se passe en pleine industrialisation des Etats Unis, mais l’ouest reste sauvage et  continue de vénérer les Légendes de l’ouest. Mais le gouvernement compte bien que les Légendes ne soient que des legendes et qu’on ne parle d’eux que dans les livres. C’est donc dans ce contexte que les 7 plus fines gachettes de l’ouest vont faire équipe. Cet album est un bel hommage au film de genre, et une fin épique pour ces légendes une fin un peu à la fort Alamo. Rien de bien original mais quel plaisir à la lecture.

Je ne pouvais pas finir un article sur le grand Ouest sans vous parler de l’ultime album de l’édition intégrale de Jerry Spring. Cette série de Jijé a marqué à jamais le western BD. Jean Giraud (Moébius) disait de cette série qu’elle avait inspiré Blueberry, c’est pour dire… Et la version intégrale en 5 volumes reprend tous les albums en noir et blanc, avis aux amateurs de bonnes BD. Les classiques le sont parce qu’ils le méritent (bien souvent).

Vous l’aurez compris, c’est le grand retour des Western en BD et si vous aimez, je ne peux que vous inciter à lire tous ces albums. Chacun d’eux a son charme bien à lui. Petit conseil à la lecture, n’hésitez pas a mettre en fond sonore une musique d’Ennio Morricone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.