Captain America vs Green Lantern, 2° round…

Il aura fait beaucoup parler sur la toile, le voilà enfin sur nos grands écrans Captain America : The first avengers.

Adapté pour la première fois au cinéma le plus patriote de tous les super héros et le plus boy-scout (même Superman à côté c’est rien)  avec son costume aux couleurs de l’Amérique, un bon petit gars pro-américain. Plus qu’un héros, il est un symbole à lui seul de la supériorité américaine.

Mais qui se cache derrière cet Appolon bodybuldé. Le jeune Steve Rogers un citoyen americain des plus ordinaires qui rêve de partir combattre durant la seconde guerre mondiale en Europe. Mais Steve est un gringalet qui n’intèresse pas l’armée américaine, jusqu’au jour où il se fait remarquer par un général pour participer au projet super-soldat. Il devient alors le personnage que l’on connait suite à une injection de sérum. Il deviendra donc Cap’, soldat d’élite dans la guerre contre les nazis. Il s’illustrera très vite et deviendra le symbole ultime dans cette guerre. (Le film traite de cette période).

Mais l’histoire du héros d’aujourd’hui ne s’arrête pas là,  en voulant stopper un missile Cap se retrouve éjecté en plein Océan Arctique. Prisonnier dans le glace Cap’ ne ressortira que dans les années 60 où il sera retrouvé par l’équipe dont il prendra la tête « The Avengers »….

Ce héros de propagande est le pur reflet de la société américaine avec son air superieur, » protéger la veuve et l’orphelin » est son crédo. Il fait parti des ces personnages que l’on adore ou déteste mais qui ne laisse pas indifférent.

Côté librairie nous ne sommes pas en reste, film oblige.

En kiosque Marvel classique vous propose de revivre les heures de gloire et les origines du personnages à travers 7 histoires sous la plume de Stan Lee et Jack kirby. Vous êtes plutot dessin actuel et bien Ultimate avengers HS2 est pour vous, Cap’ doit faire face à un nouveau super-soldat. Sinon il vous reste marvel icons, l’histoire de Cap’ d’aujourd’hui. Sous le masque, il ne s’agit plus de Steve Rogers qui à pris la tête du SHIELD mais de Bucky, son acolyte de toujours. Car Cap’ est mort après les événements de civil war, mais Captain America n’est pas un homme, mais plutot un symbole d’espoir qui se devait de rester vivant pour les gens. Et sinon Marvel les grandes sagas : Captain America au dessin Andy Kubert (donc, c’est forcément bien) dans cet album, fini le bon patriote et le bouclier rétro cap devient un héros de nos jours pour notre plus grand bonheur.

En librairie traditionnelle, 3 albums pour vivre de grands moments avec Captain America. Le premier: l’intégrale de Stan Lee et Kirby de 1964 à 1966. Avec des épisodes inédits en France, (pour les amateurs du Golden Age). Captain America tome 1, recueil d’histoires pour découvrir Cap. Et Captain America la sentinelle de la liberté au lendemain du 11 septembre 2011. Les Etats-Unis ont une fois de plus besoin de leur héros pour faire face à ce drame, on retrouve Joe Cassaday au dessin.

Et enfin si vous ne connaissez pas déjà, la saga Civil War est un véritable bijoux à lire et relire. Tony Stark (Iron Man) alors directeur du SHIELD se met de mêche avec le gouvernement pour recenser tous les super héros. Ceux qui ne révèleront pas leur identité secrete  seront considérés comme des criminels. Deux camps de héros se dressent face à face: Captain america d’un côté, de l’autre Iron Man. Lorsque les sur-humains se livrent une guerre entre eux, voilà le scénario de l’une des meilleures histoires jamais écrite chez Marvel.

 

Pour conclure la petite brêve cinéma, après Thor, X-men : le commencement etCaptain America: the first Avenger. Ce dernier à un titre très équivoque et nous laisse bien sur entendre que The Avengers le film sortira l’été 2012. En attendant si vous allez voir Captain America, attendez bien la fin du générique car il y a la bande annonce de The Avengers qui, je pense, sera l’une des plus grosse sortie 2012. Il faudra aussi compter sur un nouveau Spider-Man qui ré-écrit l’histoire que l’on connait en film.Et dans les cartons, il y une rumeur pour un Docteur Strange, Iron Man 3, Thor 2 et Spider-man 2 ainsi qu’un nouveau Wolverine. Donc The Avengers ne sera pas la fin des héros mais bien le début de la méga licence Marvel Studio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.