Ce qu’il faut retenir du mois de mai 2011

Voilà les albums qui méritent votre attention sur le mois écoulé. Bien évidemment à cette liste plutôt fournie vous devez ajouter tous les coups de cœur que nous avions évoqués. A priori, vous trouverez là quelque chose à vous mettre sous la dent !

« 7 survivants » (Blengino+ Denys / Delcourt) Nouvelle saison pour la collection 7 avec une histoire d’horreur un peu convenue mais qui ravira les amateurs du genre.
« Arq » t14 (Andreas / Delcourt) Alors que « Capricorne » tire sa révérence, Andréas continue avec bonheur son petit bonhomme de chemin avec cette histoire toujours aussi…atypique !
« Bacon » (Marco Natale / Pavesio) On aurait pu craindre une copie fadasse de « Blacksad », on se retrouve avec un bon polar noir animalier qui tient la route.
« Cap Horn » t03 (Perrissin + Riboldi / Humanoides Ass.) On ne l’attendait plus ! Heureusement, voici le troisième volet de cette magnifique saga où les destins se croisent.
« Debout l’Humanité » (Tezuka / flblb) Un récit atypique de Tezuka qui nous permet, une fois de plus, d’explorer toute la palette de son talent.
« Droit Chemin » t01 (Lupano + Tanco + Lorien / Delcourt) Quatre garçons dans le vent à la sortie de la Première Guerre sur une mauvaise piste, de l’amour, de l’humour, du suspens… si l’on occulte des couleurs trop oranges, on a là une très bonne série !
« Elysée République » t03 (Frisco + Le Gall / Casterman) Un album sans surprise pour une série très calibrée et très efficace. Il n’y a pas mensonge sur la marchandise.
« En cuisine avec Alain Passard » (Blain + Passard / Bayou) Blain arrive toujours là où on ne l’attend pas. Surfant avec un peu d’opportunisme sur la vague « cuisine », il nous offre un portrait et une immersion qui ne sont pas sans intérêt.
« Fraternity » t01 (Canales + Munuera / Dargaud) Dyptique qui lorgne du côté de « The Village » sans tomber dans ses défauts, cet album met en avant ces communautés en quête de LA société idéale. A découvrir pour la gracieuse fluidité de Munuera.
« Gantz » t29 (Oku / Tonkam) Cette série futuriste garde un niveau de qualité constant.
« Hannibal Meriadec et Les Larmes d’Odin » t03 (Crety + Istin / Soleil) La « prequelle » du « Sang du Dragon ». Un bon récit mêlant fantasy et aventure au 18ème.
« HMS » t06 (Roussel + Seiter /Casterman) Cette série maritime, avec ses hauts et ses bas, se bonifie au fil des tomes.
« Jour J » t06 (Duval + Pecau + M.Fab / Delcourt) Comme le précédent revisitant la présidence de Kennedy, ce Jour J sur Mai 68 sort son épingle du jeu. Bien qu’il possède les défauts inhérents à la série (nécessité de connaître un peu l’époque), M.fab (Spyder) nous offre de bien belles planches.
« Julia et Roem » (Bilal / Casterman) Cet album fait débat, sur les forums, dans les journaux, même ici à la librairie. Alors, venez vous faire votre opinion !
« Justice League t01 la justice à tout prix » (Robinson+Cascioli / Panini) Au grands maux, les grands remèdes : les héros en ont marre d’être passifs. Ils font donc des frappes préventives. A découvrir pour tous ceux qui râlent sur les boy-scouts.
« L’Affaire des Affaires » t03 (Robert + Lindingre + Astier / Dargaud) Denis Robert continue son exploration des rouages et méandres de la grande machinerie qui contient tout à la fois la politique et l’économie. Malheureusement, très intéressant et didactique.
« L’heure de la gargouille » t01 (Cassegrain + Arleston / Soleil) Le joueur de Fifre de Hamelin a servi de base à cette intrigue et on le voit venir de très très loin. Cassegrain se perd parfois en facilités graphiques. Mais bon après tout pourquoi pas : on va bien au fast-food de temps en temps, non ?
« L’Ange de la Retirada » (Dounovetz + Roca / Six Pieds Sous Terre) Récit très intéressant sur une période méconnue de notre histoire contemporaine. Une occasion pour découvrir le travail de P.Roca (Ride et Jeu Lugubre, 2 albums à lire !)
« L’Ordre du Chaos » t01 (Ricaume + Perez / Delcourt) Très beau dessin parfois mis à mal par une narration un peu bancale, le scénario laisse circonspect, les prochains tomes pourront convaincre définitivement…ou pas.
« La Chronique des Immortels » t03 (Hohlbein + von Eckermann / Paquet) C’est beau, c’est bien, c’est bon… et en plus ça sort (ce qui n’était pas gagné) et le dessin se trouve à mi-chemin du T01 et du T02.
« La Gloire d’Héra » & « Tirésias » (Le Tendre + Rossi / Dargaud) Très très bonne initiative de rééditer ces deux albums jadis publiés dans (A Suivre). Ils doivent absolument être dans vos étagères.
« La Princesse de Sang » t02 (Manchette + Cabanes / Dupuis) Un bon polar, solide et mouvementé.
« Le Club du Suicide » (Vaccaro+Baloup / Soleil) Adaptation d’un roman de Stevenson peu connu qui mérite le détour, tant par l’expérience graphique que par l’intrigue pleine de rebondissements.
« Le Dernier Templier » t03 (Khoury + Lalor / Dargaud) Même commentaire que pour « Élisée République »
« Le Fils de l’Officier » t01 (Galland + Cothias + Ordas / Bamboo) Un scénario solide et un dessin élégant pour un premier album que l’on soutient évidemment !
« Le Monde de Maliang » t02 (Erkol + Liu Yang + Simon / Kantik) Vous aviez raté le premier tome ? Nous aussi ! Heureusement, le second opus nous permet de rattraper cette fatale omission.
« Le Tueur » t09 (Jacamon + Matz / Casterman) C’est beau, c’est bien, c’est bon… ah tiens on l’a déjà dit !
« Les Autres Gens » t02 (Cadène + collectif /Dupuis) Un plaisir coupable entretenu avec bonheur et efficacité, voir les coups de coeur.
« Les Chroniques de Legion » t01 (Nury + Lauffray + Xiaoyu / Glenat) Une « préquelle » de qualité avec des dessinateurs de haut niveau. Séduisant et captivant sur cette ouverture des quatre lignes temporelles. Espérons que l’on ne s’y perde pas en route ou qu’on ne soit pas frustré.
« Les Enfants de Jessica » t01 (Hirn + Brunschwig / Futuropolis) Yeah !!!!! Mais pourquoi c’est si court !
« Les Godillots » t01 (Marko+Olier/ Bamboo) La Grande Guerre mais vue différemment, une intrigue bien ficelée avec un dessin tout en souplesse. Inattendu et tant mieux.
« Les Princesses aussi vont au Petit Coin » (Chaboute / Vents d’Ouest) Chabouté ne parvient pas à nous ramener au degré de plaisir de « Tout Seul », il se laisse un peu piéger dans ses « travers ». Mais c’est un album à découvrir.
« Love le tigre » (Brremaud + Bertolucci / Ankama) Comment dire… Les planches de cet album sont de toute beauté, l’anatomie et les expressions des animaux sont criantes de vérité. La course à la nourriture du tigre se laisse lire. Après…
« Meridia » t01 (Gloris + Mouclier / Delcourt) Le grand retour de Mouclier. C’est classique, c’est solide, c’est de l’heroïc-fantasy « old-school » qui ne tombe pas dans le tape à l’oeil. Et ça, ça fait plaisir.
« Milky » (Lillidol / Soleil) Un charmant petit ouvrage mêlant illustration onirique et texte chimérique.
« Reconquêtes » t01 (Runberg + Miville-Deschênes / Lombard) Renouant avec les bd du panthéon classique, cette série remporte le pari de nous faire adhérer à cette saga aux confins de l’Histoire et du Fantastique. Un vrai plaisir.
« Sherman » t03 (Desberg + Griffo / Lombard) Petite baisse de régime face aux deux premiers tomes, mais le plaisir est toujours intact pour ce thriller très efficace.
« Spynest » t01 (Alliel + Sala / Soleil) Allez, soyons fou. On aurait aimé que la série ne flirte pas autant avec l’humour et la SF mais puisque le choix est assumé, on accepte et on dit banco.
« The Boys » t10 (Ennis + Robertson / Panini) Un peu de chauvinisme et une série qui remonte très bien la pente après un essoufflement dans les deux tomes précédents.
« Un Amour de Marmelade » (Supiot / Glenat) Il vous le faut.
« Une Longue Route » (Kouno + Fumiyo / Kana) Un bon récit tout en finesse
« Vigilantes » t01 (Crosa + Gaudin / Soleil) Comment flinguer une série à cause d’une couverture ! C’est dommage car la série démarre bien, un hommage à « Heroes » et aux séries françaises. Ouvrez donc l’album !
« Voyage aux ombres » (Augustin + Arleston / Soleil) Reprendre les remarques de « L’Heure des Gargouilles » et remplacer par Orphée aux Enfers et par Virginie Augustin.
« Zetman » t15 (Katsura / Tonkam) Cette série futuriste garde un niveau de qualité constant.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.