Gaiman: Tout un programme !

Comment aborder les filles en soirées de Neil Gaiman, Fabio Moon & Gabriel Bà aux éditions Urban Graphic.

Neil Gaiman est de retour (encore) pour mon plus grand plaisir, et quand, de plus, il s’associe avec deux autres auteurs que j’apprécie, les frères jumeaux Fabio Moon & Gabriel Bà, il ne me reste vraiment qu’à me demander si ce n’est pas déjà Noël. 

Neil Gaiman, je vous l’ai déjà présenté en long, en large, en travers et j’en passe. C’est un auteur multi carte, il est écrivain, scénariste de Bandes-dessinées, auteur d’épisodes radiophoniques et d’albums jeunesse… Une de ses oeuvres phare est Sandman que je vous avais présentée fin 2016 à l’occasion de la sortie du tome 0. Il aime a travailler avec des dessinateurs au trait original, et c’est ce qui nous amène à Fabio & Gabriel.

Fabio Moon & Gabriel Bà, deux frères jumeaux Brésiliens dont nous adorons le travail et que nous avons eu le bonheur de recevoir à la boutique lors de la sortie de leur album Deux frères. Fabio, nous l’avions rencontré précédemment lorsque nous avions représenté la maison d’éditions Urban Comics à St-Malô à Quai des Bulles en 2012 pour Daytripper, nous n’avions qu’un seul auteur à cette occasion, mais quel auteur !! Ils s’auto-éditent au Brésil, ils bénéficient d’éditeurs Américains comme Dark Horse, et n’ont pas à rougir quand on voit qu’ils ont travaillé sur la série American Vampire, ou bien qu’un certain Mike Mignola fasse appel à eux pour des récits de Hellboy ou B.P.R.D. 

Comment aborder les filles en soirées: ce n’est pas un guide pour célibataire malhabile ou quelque puceau que ce soit, et encore moins une brochure éditée par quelque site de rencontre, et pourtant il faut bien reconnaître que le livre n’est pas bien épais. Neil Gaiman est très fort pour écrire des récits puissants en peu de pages, mais je dois avouer que je suis étonné de voir que l’éditeur annonce une prochaine adaptation au grand écran de cette histoire, car ce qui fait que j’ai trouvé ce récit remarquable, c’est sa concision qui va de paire avec la brièveté de la soirée des deux protagonistes.  

Enn et Vic sont deux adolescents Anglais de quinze ans (adolescent et Anglais, il y en a qui passe de dur moment dans la vie, et encore ado ça va passer avec le temps, tandis qu’Anglais… même en changeant de nationalité, on est foutu pour la vie, c’est un coup à finir sous les ponts).

Enn n’est pas spécialement repoussant, il na juste pas très confiance en lui, en tout cas pas pour aborder une fille et engager la conversation. il trouve qu’elle franchissent trop rapidement le cap de l’adolescence et passent quasi instantanément de fille à femme, la métamorphose ne serait-ce que physique est déjà évidente et remarquable.

En ce qui concerne Vic, quant à lui, cela ne lui cause vraiment aucun soucis et encore moins de question. beau gosse mais pas bellâtre, c’est le genre de gars qui arrive en soirée et qui tombe la plus belle fille en deux temps, trois mouvements. Pour lui, il n’y a pas de mystère, il conseille son copain de juste les aborder, entamer la conversation, ce sont justes des filles, pas des extraterrestres. Il peut bien comprendre la timidité d’Enn, mais il n’y a rien d’insurmontable à trouver le moindre sujet de débat qui permette d’établir le contact, et d’ailleurs ce soir, il faut qu’il mette tout ça en pratique.

Vic a un plan pour ce soir, il comptes’incruster à une soirée et a convié Enn à l’accompagner et c’est une bouteille sous le bras qu’ils se rendent tous deux en se fiant au son comme guide pour trouver la party. A peine arrivés, Vic, fidèle à lui même entame la conversation avec celle qui leur a ouvert la porte, et Enn commence a sillonner les pièces pour se rendre compte que la gente féminine est bien présente ce soir. D’abord il trouve la cuisine, repère propice au moindre repli stratégique en cours de soirée, et c’est dans la véranda qu’il va pouvoir faire sa première rencontre.

Au fur et à mesure de l’avancée de la soirée, les convives vont arriver et Enn va encore une fois faire montre de son manque de confiance en soi, mais qu’à ne cela ne tienne, il va franchir le cap et aborder certaines de ces charmantes demoiselles.

Très vite il va comprendre qu’ils viennent de mettre les pieds dans un logement où cohabitent des étudiantes étrangères qui vont lui témoigner de leurs différentes expériences de voyages et de rencontres. c’est là, encore une fois que Neil Gaiman marque de sa patte ce qui pourrait être une scène de vie quotidienne des plus banale pour en faire un récit déstabilisant au commun des mortels.

Alors pourquoi ne pas vous inviter vous aussi à cette soirée et vous laisser porter par une touche de poésie ? Aurez vous assez de cran à aborder ces filles en soirée et savoir être à l’écoute ? 

Le charme du dessin de Fabio & Gabriel confère une ambiance de choix à ce récit envoûtant. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *